• Permanence Renens

    • Mar & Mer : 14h – 17h
  • Permanence Sainte-Croix

    • 1 jeudi sur 2 : 9h – 12h
  • Accueil-café Vallorbe

    • 1 jeudi sur 2 : 14h – 16h
  • Permanence Renens

    • Mar & Mer : 14h – 17h
  • Permanence Sainte-Croix

    • 1 jeudi sur 2 : 9h – 12h
  • Accueil-café Vallorbe

    • 1 jeudi sur 2 : 14h – 16h
Association des Familles
du Quart Monde

Visite d'étudiant.e.s à l'AFQM

Les 21 et 29 septembre, des étudiantes et étudiants de l’école supérieur d’éducation de l’enfance Ecole Supérieure en Education de l'Enfance sont venus en visite à l’association. 

C'était l’occasion pour nous de partager nos expériences de membres de l’association, et particulièrement notre rôle de Maman. Cette visite avait comme objectif de faire découvrir aux étudiant.e.s travaillant principalement en garderie une autre réalité, celle du travail avec des familles en milieu associatif. Nous y avons partagé nos points de vue de parents, et les coordinatrices sociales ont présenté le travail de l’AFQM et leur rôle.

Il y avait beaucoup de questions, les éducatrices et éducateurs étaient intéressés à comprendre nos situations familiales.

Notamment le témoignage de Stéphanie, maman de deux enfants placés dans une famille d’accueil et son dernier enfant en foyer.

« J’ai été touché de l’intérêt et des questions que j’ai reçu. Au début c’est compliqué de prendre la parole devant tout le monde, ce n’était pas facile mais on ne s’est pas senties jugées. J’ai eu l’émotion qui est monté. De parler de son passé ça touche. Lors des deux visites, les étudiantes et étudiants ont réagi vivement quand j’explique que je ne suis pas invitée au réseau avec la famille d’accueil. »

Et pour Séverine :

« Personnellement, j’ai senti de la fierté de parler devant les classes. Lorsque j’ai partagé mon expérience de vie, quand j’ai moi-même été demander de l’aide dans un Accueil Educatif Mère-Enfant (AEME) j’ai quand même des émotions qui sont apparues. Face à mon témoignage, j’ai touché les étudiants, en tout cas j’ai eu l’impression qu’ils n’étaient pas indifférents. Ils étaient à l’écoute et me questionnaient pour mieux comprendre mon point de vue. »

Nous avons abordé la thématique des « retours » faits par les équipes éducatives aux parents en fin de journée, dans les garderies. Séverine a raconté qu’elle avait été particulièrement touchée lors d’un retour : une information sensible lui avait été communiquée en présence d’autres parents. Cela a amené une discussion collective. On s’est questionné ensemble

  • Comment communiquer avec les parents en fin de journée lorsque les informations sont délicates?
  • Est-ce qu’il faut le faire devant les parents qui attendent? Prendre un moment « à part » ?
  • Est-ce qu’il faut communiquer tout ce que dit l’enfant, même si ça va toucher le parent ?

Les personnes se sont exprimées par rapport à leur pratique mais aussi pour certaines, selon leur expérience de parents.

visite-étudiants-afqm-esede-petite-enfance-actualites-renens

Nous avons beaucoup apprécié car lors de ces visites, il y eu divers « points de vue » selon des rôles différents. Certaines et certains ont témoigné avec leur rôle de parent, mais aussi avec leur regard d’enfant ce qui a amené un beau moment d’échanges.

Quand Stéphanie a partagé son expérience concernant la situation qu’elle a vécue dans une garderie, concernant le cadeau de la fête des Mères qui avait été fait pour elle et non pour la maman d’accueil (ce qui avait fait rager la Maman d’accueil), cela a à nouveau suscité un débat.  Dans ce cas, on relève les questions soulevées par les étudiant.e.s :

  • Est-ce qu’il faut faire deux cadeaux ?
  • Est-ce que l’enfant doit choisir à qui il fait ?
  • Est-ce que c’est une obligation de la garderie qui fait plaisir à qui ?
  • Pourquoi on le fait ?

Certain.e.s étudiant.e.s s’expriment avec des avis complétement différents, cela fait réfléchir toute la classe et aussi nous. On se dit que nous pouvons être fière de nous car nous avons réussi à faire cogiter toutes les personnes présentes.

Nous parlons aussi du rôle des éducatrices et éducateurs. En effet une étudiante se demande : oui ils connaissent les situations des familles:

  • A quel point peuvent-ils intervenir ?
  • Est-ce que c’est leur rôle d'orienter? Et s’il le fait est-ce que c’est vraiment pertinent ?

En donnant juste un flyer par exemple. On évoque aussi la question de l’orientation.

  • Comment orienter correctement ? (En prenant en compte le niveau de la langue, ou le fait d’oser y aller).

Stéphanie et Séverine expliquent qu’elles ont été les deux accompagnées à des rendez-vous et pas « juste » orientée. Mais c’était dans le cadre de l’AEME pour Séverine et pour Stéphanie, avec l’Espace rencontre Parent-Enfants.

visite-étudiants-afqm-esede-petite-enfance-faimilles-actualites-renens

Par ailleurs, nous avons été touchées par l’intervention d’une étudiante qui relate :

« Je pense que la profession d’éducateur a encore beaucoup à évoluer, car dans beaucoup d’équipe, des éducatrices et éducateurs sont souvent jugeant pour des détails, comme des collègues qui râlent et jugent des parents car un enfant à deux chaussettes différentes. Je trouve ça triste. Je pense que nous avons beaucoup d’efforts à réaliser pour être bienveillant et non jugeant. » 

Elle ajoute qu’on ne sait jamais exactement tout de la situation des familles. Nous saluons cette intervention. Ne faudrait-il pas se concentrer sur ce qui fonctionne, sur le positif et le valoriser ? Pour ne pas toujours regarder ce qui ne va pas ou ne correspond pas à une norme.
Cela amène de la réflexion pour toutes et tous…

Une étudiante témoigne aussi de son expérience concernant le fait d’avoir osé dire ce qui ne lui convenait pas dans la garderie de son propre enfant. Elle a été remerciée et sa « remarque » a été prise en compte. Nous retenons cette situation, en effet c’est important d’oser dire ce qui ne nous convient pas. Cela peut permettre d’améliorer les situations pour tout le monde. Et les éducatrices et éducateurs disent que parfois la routine fait qu’on oublie. Donc osons revenir sur les situations délicates.

Comme conclusion à cette expérience formatrice, nous aimerions soulever que nous sommes capables de témoigner en public car nous avons gagné en confiance. Et cette expérience nous fait aussi grandir et nous épanouir. Plusieurs étudiantes et étudiants ont félicité et remercié notre prise de parole et toutes ces questions qui amènent des réflexions mutuelles.

Dans mon rôle de Maman « hors normes » avec des enfants en famille d’accueil et en foyer, de pouvoir témoigner ça m’a fait du bien. Ça m’apporte de la reconnaissance. Je me sens reconnue dans mon rôle de Maman. 

  • Activités de l’Association
  • Être soutenu.e.s par l’Association

    L’engagement et l’écoute permettent aux plus démunis de se réapproprier leur vie et d’aller de l’avant. Ce sont donc vous qui agissez contre la misère. Faire avec et pas pour ! 

  • Faire un don à l'Association

    Votre soutien permet à notre Association de vivre et d’organiser un accompagnement pour toutes personnes en situation de précarité.

Les permanences sociales

  • Permanence Renens

    • Mar & Mer : 14h – 17h
  • Permanence Sainte-Croix

    • 1 jeudi sur 2 : 9h – 12h
  • Accueil-café Vallorbe

    • 1 jeudi sur 2 : 14h – 16h

Accueil téléphonique

  • Mar & Mer : 14h – 17h,
  • Me & Je : 9h – 12h / 14h – 17h

AFQM

Association des Familles
du Quart-Monde

Renens, Sainte-Croix, Vallorbe

Restez informé.e.s

S’abonner à notre newsletter être informé.e.s, c'est déjà le début d'un combat pour un changement sociétal. Chaque semaine, nous publions des nouvelles de notre Association, des textes militants, des témoignages de nos membres, des photos et des vidéos de nos activités. Afin de ne rien rater, abonnez-vous à notre newsletter.

Où nous trouver ?

  • Renens

    Bourg-Dessus 17
    1020 Renens
    Suisse

    Permanence sociale – Renens – Où nous trouver – AFQM
  • Sainte-Croix

    Chemin de Mont-Repos 3,
    1450 Sainte-Croix
    Suisse

    Permanence sociale – Sainte-Croix – Où nous trouver – AFQM
  • Vallorbe

    Foyer des Fontaines
    Rue du Faubourg 9, app. 32
    1337 Vallorbe
    Suisse

    Placeholder

Association des Familles du Quart Monde © 2021 – Tous droits réservés – Mentions légales